Perfectionnement de la main-d’œuvre

Workforce development

Nos projets d’exploration et de croissance offrent de nombreuses possibilités de carrière. Notre objectif est de s’assurer que les peuples autochtones disposent des connaissances et des compétences nécessaires pour en profiter, tout en contribuant à satisfaire nos besoins opérationnels en personnel. Le fait de financer des programmes d’études et de formation pour créer une main-d’œuvre qualifiée issue des collectivités autochtones est avantageux pour tout le monde.

Voici quelques exemples du travail effectué auprès des communautés autochtones pour aider les jeunes à participer à nos activités et à en tirer profit.

  • Depuis 2002, notre entreprise a versé plus de 1,3 million de dollars à l’établissement polytechnique des Six Nations, à Ohsweken (Ontario) pour financer des initiatives d’emploi, des programmes scolaires, des bourses d’études dans des secteurs technologiques et des cours.
  • En 2008, nous avons parrainé le nouveau programme de technologie en génie chimique au Collège mohawk d’arts appliqués et de technologie, à Hamilton.
  • Nous avons versé 200 000 $ à un programme préparatoire aux technologies, au Northern Alberta Institute of Technology (NAIT), à Edmonton.
  • À notre exploitation de Cold Lake, nous avons travaillé avec des entreprises locales à l’organisation d’une journée de jumelage à l’intention des élèves autochtones des écoles secondaires, intéressés à faire carrière dans le domaine des métiers spécialisés.
  • Nous avons parrainé 12 élèves pour leur permettre de participer à la Dreamcatcher Aboriginal Youth Conference, au collège Grant MacEwan, à Edmonton.
  • À Fort Chipewyan (Alberta) nous avons fait don de 30 000 $ en appui à un camp estival d’alphabétisation, organisé par le Collège Frontière.
  • Dans les Territoires du Nord-Ouest, le Partenariat pour les compétences et l’emploi des Autochtones (PCEA) et le Comité de formation sur les opérations de production ont achevé leur travail au milieu de 2008. Ces programmes pluriannuels de plusieurs millions de dollars ont été créés pour dispenser des formations d’apprenti et d’autres formations techniques, liées au pétrole et au gaz.
  • En 2008, au moyen d’un partenariat avec la Fédération nationale des réalisations autochtones, nous avons accordé des bourses allant de 500 $ à 8 900 $ à 20 personnes pour des études dans des établissements postsecondaires.

Un programme autochtone obtient le prix de gérance.

La Pétrolière Impériale a eu l’honneur de recevoir, au milieu de 2008, le prix d’excellence (Steward Excellence Award), décerné par l’Association canadienne des producteurs pétroliers, pour son programme de stages pour Autochtones à son exploitation de Cold Lake. Le programme procure une formation sur place, rémunérée en cours d’emploi, à des Autochtones pour une période pouvant aller jusqu’à deux ans, et les diplômés acquièrent une expérience technique précieuse en travaillant sur le terrain ou en usine. Les apprentis suivent un programme complet comprenant une formation en cours d’emploi et un cours de mécanique de machines fixes de niveau postsecondaire. Chaque apprenti est jumelé à un formateur et à un mentor du réseau autochtone de l’Impériale, un groupe d’employés autochtones voués à créer des relations plus solides entre l’entreprise et les communautés locales des Premières nations et des Métis. Depuis sa création, en 1998, 35 personnes ont participé au programme de stages pour Autochtones.